Un jour à Jérusalem

Lorsque Tchekhov, le handicap et l’esprit d’ouverture se rencontrent :

Trois jeunes nous emmènent sur le chemin de l’intégration et de l’acceptation des différences, entre les hommes, entre les peuples…
« Un Jour à Jérusalem » propose de suivre le parcours de trois jeunes gens à qui la vie n’a pas fait de cadeaux: Céline, Jean Luc et Gontrand, tous souffrant d’un handicap physique. Au détour d’un atelier théâtre, ils ont commencé à se libérer, à exprimer des idées fortes grâce à l’art, en poursuivant un projet original et ambitieux. Avec l’aide de professionnels de la mise en scène, ils ont travaillés sur un classique de Tchekhov : « la demande en mariage ». Au fil des répétitions, une idée folle à commencer à germer en eux : se produire à Jérusalem, faire rire à travers une pièce satirique, qui métaphoriquement, cristallise les enjeux du conflit territorial entre Juifs et Arabes.
La pièce, qui illustre à merveille les ravages de l’étroitesse d’esprit, démontre qu’il est préférable de rire des situations ridicules ; l’humour étant la clé de voûte d’une remise en question qui permet de débuter la construction d’un avenir pacifique… « Un Jour à Jérusalem » nous entraîne dans le sillage d’une aventure humaine : celle de trois personnes liées par une volonté farouche : s’intégrer dans une société qui bien souvent les nie, faire partager des idées, briser les préjugés et faire tomber les barrières…

Quantité